analyse iPad : plus rapide qu’un Mac pour la vidéo ?

0 442

Les iPad sont plus rapides pour certaines tâches dédiées à la vidéo que les Mac, même ceux faisant parti de la gamme professionnelle, exemples avec explications.

Le site AppAdvice a réalisé des mesures sur trois fonctionnalités : l’importation d’une vidéo dans iMovie, l’encodage direct en HD 720p et l’exportation en HD 720p d’un montage plus travaillé dans iMovie.

A) Exemples

1) Importation
Les iPad réalisent cette tâche deux fois plus rapidement que les Mac Pro.

2) Encodage en 720p
Cette vidéo est alors importée dans un projet iMovie sans montage particulier, de manière brute dans le but de l’encoder, ils s’acquièrent de cette tâche loin devant les Mac.

3) Montage
Dans le cadre d’un montage plus élaboré avec bande son et effets graphiques, les Mac devancent de peu les iPad.

B) Explications

Encore maintenant dans le domaine du logiciel et d’une manière générale, même si les outils évoluent, on gagne en extensibilité ce que l’on perd en performance, surtout si le développeur n’y prête pas vraiment une attention particulière.

C’est pour cette raison que les compilateurs évoluent pour toujours mieux transformer les langages de haut niveau (code source d’un logiciel), plus proche du langage humain, vers le langage le plus performant pour un processeur cible grâce à une analyse intelligente, mais automatique, du code source. Dans le cas de l’iPad, des parties clefs des frameworks (bibliothèques) communes à toutes les applications iOS ont été directement écrites en assembleur, directement dans le langage des processeurs A4/A5 (CPU/GPU) pour tirer profit au maximum de ses particularités.

Le nouvel A5 de l’iPad 2 rassemble à la fois un processeur central (CPU) ARM Cortex-A9 MPCore avec un processeur graphique double coeur PowerVR SGX543MP2, dont nous vous avions parlé auparavant dans cet article.

Les constructeurs adoptent ainsi des instructions spécifiques pour la vidéo dans le CPU, et quand ça devient trop important dans un GPU comme l’iPad, selon les usages des utilisateurs finaux, avec un gros travail sur l’architecture des technologies logicielles pour exploiter au maximum les circuits intégrés. Apple a utilisé massivement l’architecture GPU PowerVR, ce qui expliquerait les bons résultats sur l’iPad 1 et encore mieux sur le 2. L’encodage brut de la vidéo en H.264 est ainsi très bonne.

Au final, le Mac est à privilégier pour les montages les plus « compliqués » tandis que l’iPad est le plus intéressant dans le cadre de la mobilité avec ses particularités et ses besoins, ce qui correspond à la majorité de son usage. Nous aimerions donc que le Mac dans son rôle soit aussi bien optimisé que l’iPad, en tout cas bravo à Apple pour l’iPad !

Aucun commentaire

Laisser une réponse